Histoire de notre commune

LOGRIAN- FLORIAN, canton de Sauve, arrondissement du Vigan
d’après le dictionnaire topographique du Gard de 1909.et wikipédia

  • Epoque Gallo-Romaine :  Villa Logradano,
  • 1001 P. de Logriano,
  • 1161 Logrianus,
  • 1160 B. de Logriano,
  • 1256 Logriano,
  • 1384 Logrian,
  • 1435 Le prieuré St Martin de Logrian,
  • 1579 Lougrian, balhage de Sauve,
  • 1582 Lougrian,
  • 1789 Logrian
  • Avant 1790, Logrian faisait partie de la viguerie de Sommières et du diocèse de Nîmes, archiprêtré de Quissac.

En 1384, on y comptait qu’un seul feu.

Le prieuré-cure de Saint Martin de Logrian valait 800 livres ; l’évêque de Nîmes en était le collateur.
Une ordonnance  du 22 novembre 1829 a réuni les deux hameaux : Comiac et Florian, à Logrian.
La commune pris alors le nom de : Logrian-et-Comiac-de-Florian.
Lorsque Comiac fut rattaché à St Jean de Crieulon, dans les année 1970,  La commune pris le nom de Logrian-Florian en hommage à l’écrivain qui en était originaire.
Ce nom est toujours en vigueur
Démographie : Population 269 hab. (2010) Densité 26 hab./km² – 277 hab en 2011 –
272 hab en 2014
Coordonnées : 43° 57′ 24″ Nord –   4° 01′ 47″ Est Altitudes -mini. 74 m — maxi. 186 m